Des collaborateurs Bouygues Telecom testent la 5G à Lyon. Après une première expérimentation terrain à Bordeaux en juillet 2018, puis un premier appel 5G en conditions réelles dans les rues de Lyon, l’opérateur continue de se préparer à l’arrivée du nouveau réseau mobile en proposant à certains de ses collaborateurs de le tester au quotidien.

En effet, depuis le 15 janvier 2020 une cinquantaine de collaborateurs Bouygues Telecom équipés de terminaux 5G (Xiaomi Mix 3 5G, Oppo Reno 5G, Huawei Mate 20x) expérimentent le nouveau réseau dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz à Lyon. Le but est de mesurer pendant plusieurs mois les performances et de se rendre compte concrètement des bénéfices et de la facilité d’usage que la 5G procure au quotidien.

Les collaborateurs pourront aussi remonter toute anomalie ou dysfonctionnement rencontré pendant le test pour que les équipes internes Bouygues Telecom puissent investiguer et corriger les potentiels bugs du réseau encore très jeune. 

L’opérateur indique que la ville de Lyon a été choisie car le déploiement du réseau 5G est bien avancé dans cette zone et que la couverture y est satisfaisante pour un premier test grandeur nature. Prochainement, un test interne sera lancé au Technopôle de Bouygues Telecom à Meudon-la-Forêt (92) et dans la commune voisine Vélizy-Villacoublay (78).

Au 1er janvier 2020, Bouygues Telecom disposait de 56 sites expérimentaux 5G autorisés en France dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz. Rappelons que depuis le 31 décembre 2019, les opérateurs sont invités à déposer leur dossier de candidature pour les enchères 5G. L’ARCEP prévoit de délivrer les autorisations d’utilisation de fréquences dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz durant le premier semestre 2020.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.