La 4G débarque dans le métro Rennais. Après Toulouse et Lille, c’est au tour du métro de Rennes de profiter de la 4G. À partir du 1er octobre 2018, les usagers de la ligne A pourront rester connectés durant leur trajet quel que soit leur opérateur, en stations ou en tunnels.

En effet, les 140 000 usagers quotidien de la ligne A vont bientôt pouvoir appeler, envoyer des SMS, regarder des vidéos en streaming ou encore accéder à leurs réseaux sociaux préférés pendant leur trajet. 

Dès le 1er octobre, les 15 stations et les 9,4 kilomètres de tunnel du métro seront couverts en 3G et 4G. Comme nous l’évoquions en décembre 2017, c’est l’opérateur d’infrastructure TDF qui a été chargé de déployer le réseau. Ce dernier a pris en charge les coûts d’investissement d’environ 10 millions d’euros, mais aussi le déploiement et la maintenance du réseau. Il commercialise ensuite ses services et se rémunère auprès des opérateurs. Ce dernier a donc conclu des accords avec les quatre opérateurs (Bouygues Telecom, SFR, Free Mobile et Orange) pour permettre à l’ensemble des usagers de profiter du réseau, quel que soit leur opérateur.

Selon la configuration des lieux et l’affluence propre à chaque station, toutes les fréquences utilisées en téléphonie mobile ont été déployées : 700, 800, 900, 1800, 2100 et 2600 Mhz. Concernant la 4G dans la bande 700 MHz, elle ne sera exploitée qu’à partir de 2019, comme le prévoit le calendrier de l’ARCEP, le gendarme des télécoms.

La future ligne B dont l’ouverture est prévue pour l’automne 2020 sera également couverte en réseau 4G, et le réseau est prévu pour l’arrivée de la future 5G.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.