abeaadebbafebda

 

 
Emmanuel Macron & les télécoms : consolidation du marché
Le Ministre de l’Economie s’est exprimé sur quelques points d’actualité lors d’une interview au quotidien Les Echos (22/05). 
Pour lui pas besoin de consolidation du secteur des télécoms : "En France, le secteur a atteint un point d’équilibre. L’heure n’est pas à la concentration entre opérateurs, mais à l’investissement. La concentration, c’est moins d’équipements, moins de réseaux et moins d’emplois. Il ne faut pas donner de prétexte à un gel des projets, comme c’est souvent le cas lorsqu’on anticipe une potentielle consolidation".
Prise de position forte, mais pour quelle incidence ? Son prédécesseur était contre le rachat de SFR par Altice/Numericable et plutôt favorable à un rachat par Bouygues Télécom. 
 
Emmanuel Macron & les télécoms : 2G et 3G pour tous
Lors de cette même interview, il est revenu sur la Loi Macron qui est en examen au Sénat qui a été enrichie avec l’adoption d’un amendement proposé par le gouvernement afin d’"améliorer la couverture en téléphonie mobile sur tout le territoire". L’amendement prévoit que pour les 160 communes non-couvertes en 2G, une couverture complète fin 2016. Pour la 3G, ce sera pour mi-2017. L’ARCEP disposera d’un pouvoir de sanction. 
Une convention a été signée à Bercy avec les 4 opérateurs qui s’engagent à équiper ces sites à leurs frais dans les 4 ans à venir.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.