abeaadebbafebda

 

Vivendi
Vivendi a publié ses résultats au 31/03. Le résultat de ses ventes est récapitulé : SFR pour 17 milliards, Maroc Telecom pour 4,8 milliards, Activision pour 623 millions d’euros. Vivendi possède encore 5,8 % du capital d’Activision Blizzard. GVT La transaction prévoit un paiement en numéraire de 4,66 milliards d’euros (auquel il faudra déduire la dette bancaire d’environ 450 millions d’euros et les ajustements du besoin en fonds de roulement). Vivendi recevra également 7,4 % du capital de Telefonica Brasil et 5,7 % du capital de Telecom Italia. La finalisation de cette opération est prévue au deuxième trimestre 2015.
Joli pactole quand même. En attendant un gros coup, à ce jour, seul Dailymotion est dans les tuyaux pour être racheté 217 millions d’euros et pour 80% du capital. 
 
Espagne : rachat de Jazztel par Orange
Orange a finalement obtenu le feu vert de la Commission européenne pour racheter l’espagnol Jazztel. Bruxelles a approuvé l’opération après six mois d'enquête et moyennant quelques concessions de la part d’Orange.
Bruxelles a demandé à Orange à la fois de louer à un concurrent son réseau haut débit (ADSL), de céder 700.000 prises de fibre optique (sur un total de 3,7 millions), mais aussi de donner accès à son réseau mobile à la fois en 2G, 3G et 4G.
Pour les prises fibre : "ce sont principalement des doublons entre Jazztel et Orange", relativise-t-on chez l’opérateur.
L’opération est la plus importante d’Orange depuis10 ans et devrait lui couter 3,4 milliards d’euros. Cela devrait être couvert par la vente d’EE, la filiale d’Orange et Deutsche Telekom en Angleterre pour 6 milliards d’euros à Orange. (Les Echos, 19/05) 
 
Emmanuel Macron & les télécoms : consolidation du marché
Le Ministre de l’Economie s’est exprimé sur quelques points d’actualité lors d’une interview au quotidien Les Echos (22/05). 
Pour lui pas besoin de consolidation du secteur des télécoms : "En France, le secteur a atteint un point d’équilibre. L’heure n’est pas à la concentration entre opérateurs, mais à l’investissement. La concentration, c’est moins d’équipements, moins de réseaux et moins d’emplois. Il ne faut pas donner de prétexte à un gel des projets, comme c’est souvent le cas lorsqu’on anticipe une potentielle consolidation".
Prise de position forte, mais pour quelle incidence ? Son prédécesseur était contre le rachat de SFR par Altice/Numericable et plutôt favorable à un rachat par Bouygues Télécom. 
 
Emmanuel Macron & les télécoms : 2G et 3G pour tous
Lors de cette même interview, il est revenu sur la Loi Macron qui est en examen au Sénat qui a été enrichie avec l’adoption d’un amendement proposé par le gouvernement afin d’"améliorer la couverture en téléphonie mobile sur tout le territoire". L’amendement prévoit que pour les 160 communes non-couvertes en 2G, une couverture complète fin 2016. Pour la 3G, ce sera pour mi-2017. L’ARCEP disposera d’un pouvoir de sanction. 
Une convention a été signée à Bercy avec les 4 opérateurs qui s’engagent à équiper ces sites à leurs frais dans les 4 ans à venir.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.