autes sports us imagesia com qc large

 
Top 14
Bertrand Meheut le PDG du Groupe Canal+ a donné une interview au quotidien Le Figaro (édition papier du 28 octobre), il y est revenu sur son concurrent beiN Sports et sur les futurs droits tv du Top14. 
 
Sur beIN Sport, il y a toujours de la condescende de la part de Canal+. «…je ne suis finalement pas mécontent que beIN Sports existe. C’est une offre complémentaire à la notre et beIN Sport nous permet de répartir le coût financier des droits de la Ligue 1…».
D’abord Canal+ a essayé de contester la réalité de la concurrence devant les tribunaux, maintenant c’est légèrement méprisant. Sur le fond le déni est toujours la ligne de conduite. 
 
Sur le Top 14, c’est presque un changement de ton, maintenant que l’ADLC et la Cours d’Appel de Paris ont tranché en demandant à la LNR de reformuler un appel d’offre pour les droits télévisuels du TOP14 avant le 31 mars 2015. «…le Top14 de rugby que nous avons valorisé au fil des ans est très important mais n’est pas pour autant un droit aussi premium que la Ligue 1. Le Top 14 est le premier droit que j’ai acheté en arrivant à Canal+ en 2002 et nous ferons le maximum pour le conserver…». 
beIN Sports va-t-il permettre à Canal+ de répartir le coût financier du Top14 ou position tactique pour la renégociation ?
 
Toutefois, un troisième larron pourrait venir se mêler à la course : Discovery. Le géant américain est devenu propriétaire à 51 % du capital d'Eurosport International et à 20 % d'Eurosport France, filiale de TF1 et entend se positionner sur les droits sportifs premiums. C’est que qu’annonce Le Figaro (31/10). Sauf que…le contexte réglementaire ne le permet pas, car la possession de 100% d’une chaine diffusée sur la TNT n’est pas possible.

 

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.