Le ton se durcit entre les opérateurs télécoms et TF1, le groupe a envoyé un recommandé à tous les FAI, Bouygues Telecom compris et menace d’une coupure progressive de la diffusion des chaînes du groupe Audiovisuel.

Mais que ce passe-t-il au groupe TF1, pour qu’il menace de mettre à exécution la suspension de son signal si Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR n’acceptent pas de revoir leurs parts financière à la hausse. Dans un premier temps la coupure ne concernerait les flux via les applications notamment (Signal OTT), mais à terme aussi le signal dit IPTV Multicast celui transmis principalement par les box TV des opérateurs.

Cet accord permettrait aux FAI de fournir de nouveaux services innovant tel que le StartOver (reprise d’un direct au début de sa diffusion durant sa diffusion) ou le nPVR (enregistrement via le cloud) par exemple. Pour TF1 il lui permettrait de faire face aux coûts de création et acquisition de ses programmes, mais aussi de moins dépendre de la publicité.

La pression mise par le Groupe audiovisuel pourrait être rejoint par le groupe M6 dont les positions sont assez proches.

Si Orange, SFR et Free font bloc estimant déjà avoir de lourds frais à supporter pour la reprise des flux, chez Bouygues Telecom aucune déclaration n’a été communiqué à ce jour, l’opérateur faisant partie du même groupe, cependant aucune faveur ne lui sera accordé si TF1 mettait ses menaces à exécution.

TF1 prendra-t-il le risque de se couper d’une partie de son audience, ce dossier aura surement encore quelques rebondissements à venir.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.