RCBT

 

Les deux employés travaillaient dans les Boutiques de Sartrouville et Argenteuil, ils sont soupçonnés d'avoir dérobé depuis septembre pas moins de 28 iPhone 6.

 

L'enquête policière a démarré au moment où le service de sécurité de l'opérateur s'est aperçu des agissements des deux salariés. Leur mode opératoire était déjà connu de l'opérateur pour un précédent à Cergy-Pontoise dont le préjudice s'est élevé à 150 000€. Les deux hommes ont semble t-il apris l'existence de ce procédé par des bruits de couloir circulant dans l'entreprise au courant de ce précédant.

 

Le mode opératoire était assez ingénieux pour contourner les systèmes de sécurité mis en place dans l'entreprise, en utilisant de faux chèques et fausses pièces d'identités correspondant au faux noms des chèques falsifiés disponibles sur un réseau privé d'internet. Ils pouvaient alors faire croire que le téléphone avait été acheté pour le sortir du stock. Les iPhones étaient par la suite revendus dans la communauté turque entre 450€ et 600€ pièce.

 

Le système bien huilé s'est enrayé au niveau de la comptabilité de l'opérateur, qui s'est aperçu que les numéros de chèques ne correspondaient à aucun compte et à aucune personne. 

 

Les commerciaux mis en garde à vue mercredi et confrontés aux élèments de l'enquête, sont passés aux aveux.

 

Source : Le Parisien