InternetPrio

 

Depuis quelques jours on voit sur certains blogs, une déferlante contre les certains opérateurs. L'affaire a commencé avec SFR ou apparaissait la notion dans les conditions générales d'internet mobile prioritaire, d'ailleurs l'opérateur a vite retiré cette mention qui manquait de détails sur "le service", à peine le soufflet retombé c'est Orange qui est pris à partie avec la découverte d'une option "débit confort", mais il fallait clore la boucle pour s'emparer du service intégré au forfait PRO de Bouygues Télécom depuis 2012 nommé "internet prioritaire".

 

Voilà le tableau dressé, les chiens en meute se révoltent, si la question sur le fond est tout à fait légitime doit-on laisser aux opérateurs la liberté de gérer les tuyaux en faisant payer plus ou moins cher pour avoir un service de qualité différente, le problème est qu'ici pour Orange et Bouygues Télécom ces options intégrées ou non dans les offres ne sont pas récentes et pourquoi avoir attendu plus de trois ans, pour mettre le doigt sur une partie des pratiques qui sont déjà couranted et appliquées, on citera au-delà d'un internet prioritaire que ces mêmes opérateurs font bénéficier de l'accès à des services via des applications mobiled sans être décompté du fair use et ça ne semble pas "encore" choquer encore ces mêmes blogs.

 

Alors, sur Bbox-Mag, on n'a pas l'habitude d'être donneur de leçon et ça ne sera pas le cas, le sujet est fort intéressant déjà et surtout vis à vis de confrères qui font un travail remarquable, mais quitte à traiter une problématique prenons là dans son ensemble, au final :

 

Ou au final ce sont de petites entorses "acceptables" qui permettent d'avoir un juste milieu pour que le consommateur puisse s'y retrouver ?

 

L'internet à une vitesse utopie ou doit-elle s'imposer comme une réalité par la loi ?

 

Dites-nous ce que vous en pensez, votre avis nous intéresse.