chiffre affaire  imagesia com hcg large

 
Le détail :
 
Bouygues Telecom, le ratio (EBITDA / CA) est de 18,9% contre 17,4% en 2012 et 22,2% en 2011. Le plan d’économies a porté ses fruits. Apres le nombre de forfaits, le chiffre d’affaire est un autre indicateur qui démontre que Free est sur les talons de Bouygues. 
 
Free, le ratio (EBITDA / CA) est de 32,1% contre 29,2% en 2012 et 39,3%. Sur le mobile, il est de 9% (il était négatif en 2012) et de 43,7% sur le fixe, contre 41,7% en 2012. Free en est en train de rattraper Bouygues Telecom. Sur les 12 derniers mois, la différence est passée de 2,073 milliards à 917 millions d’euros. L’année 2014, sera-t-elle celle du dépassement ? 
 
Numericable le ratio (EBITDA / CA) est monumental : 46,9% contre 47,5% en 2012 et 44,4% en 2011. Les marges sont là, manque plus que les clients.
 
Orange France, le ratio (EBITDA / CA) est de 35,6% contre 36,6% en 2012 et 38,4% en 2011. Orange campe à peu prés sur ses positions, les économies et l’accord d’itinérance avec Free permettent de garder le cap. 
 
SFR, le ratio (EBITDA / CA) est de 27,1% contre 29,2% en 2012 et 31,2% en 2011. SFR a manger sa marge, mais cela lui a permis de recruter assez fortement dans le mobile. Vivendi considère que SFR n’a plus d’avenir dans les télécoms et pourtant SFR reste solide.
 
 
Pour 2014, quelle tendance ?
 
A fin juin, Bouygues Télécom était à 15,3%, Free à 30,9%, Numericable à 44,3%, Orange à 37,1% et SFR à 24,2%. Globalement à la baisse, sauf Orange. Suite avec la publication des résultats annuels.
A fin septembre, Bouygues était à 16,3%, SFR à 26,7% et Numericable à 45%. Traditionnellement, Free et Orange ne publient pas cette information.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.