BytelNumerciable

 

 

Nos informations parlent même d'un actionnaire (Martin Bouygues) très confiant au vu des premiers résultats et que le nouvel ensemble doit faire face à un très lourd endettement, une concentration aurait été un point de salut pour éviter une guerre des prix trop importante et qui pourrait affaiblir le nouveau groupe Numericable-SFR.

 

Une porte qui semble s'être aussi refermée, du coté de Free. Ce dernier n'aurait pas donné suite aux négociations pour un rachat d'un des deux réseaux mobiles.

 

Si ce chapitre semble bien clos, d'autres épisodes ne sont pas à exclure. L'évolution du marché étant l'une des clés essentielles.

 

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.