PDMgnrale

 

Cela pourrait-il être accepté globalement par l'Autorité De La Concurrence ? 
 
Le seul point noir pourrait être le déséquilibre sur le marché du mobile, mais avec 48,5% des forfaits qui sont sans engagement, le marché ne serait pas globalement considéré comme figé. Comme l'a répété l'ADLC ces derniers temps ce qui compte ce n'est pas le nombre d'acteurs, c'est l'animation du marché. 
 
Orange perdrait sa première place, ce qui entraînerait certainement l'abandon de la régulation spécifique envers Orange. Free retrouverait sa place de "petit. Cela pousserait-il les deux à pousser un peu plus vers la mutualisation des réseaux ?
 
Introduction et graphisme: ToFoo93 – Conclusion : Hammett

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.