UFCfree

 

Pour SFR, l'appréciation de l'étude est un peu rude et n'est pas partagée, il se justifie notamment «s'être engagé depuis plus d'un an dans un programme de rénovation lourde de son réseau mobile, à savoir la mise à niveau complète des technologies 2G, 3G et 4G à l'occasion du déploiement de cette dernière. Cette rénovation passe notamment par l'installation sur un même équipement de l'ensemble des technologies et de la réallocation de la fréquence 900 pour la 3G afin d' apporter une meilleure couverture Internet mobile à l'intérieur des bâtiments. Cette rénovation n'est pas sans impact sur la qualité de service mais c'est un investissement pour les 20 prochaines années» 

L'opérateur précise par ailleurs que les villes de Bordeaux et Aix-en Provence étaient en pleine rénovation durant la période des tests de l'UFC. Une argumentation rejetée en bloc par l'association qui explique que pour les consommateurs, la 4G était disponible.

 

Quant à Free l'argumentation est toute différente :

  • Les tests menés dans trois villes, durant trois semaines ne sont pas représentatifs de la qualité générale du service.
  • Rappelle que depuis son lancement du service mobile en janvier 2012, il a séduit 9 millions d'abonnés sans engagement et qui peuvent donc le quitter à tout moment si le service ne leur convenait pas.
  • Ensuite que l'étude, ne prend pas en compte le Wi-Fi et les Femtocell ou Free dispose d'un avantage et représenterai 60% de la consommation de la Data.

 

Les deux derniers arguments sont assez limites, en effet une grande partie des clients de l'opérateur ne paye pas ou peu (2€) le forfait ce qui permet probablement de relativiser une qualité moyenne, ensuite sur le Wi-Fi ou Femtocell bien qu'elle apporte un confort essentiellement au domicile de l'abonné elle ne peut être prise en compte dans le cadre d'un réseau mobile ou comme son nom l'indique c'est sa présence en mobilité et la le Wi-Fi ou la Femtocell ne remplace pas un réseau équipé d'antenne relais sur l'ensemble du territoire (ce dont dispose et déploie actuellement Free).

 

Source : Le Figaro

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.