abeaadebbafebda

 
Free veut racheter T-Mobile – Saison 1 – Episode n°10
 
Free poursuit ses recherches afin de compléter son offre pour le rachat de T-Mobile US. Cette fois selon le quotidien (Les Echos,20/09) qui cite l’agence Reuters, Free négocierait avec des fonds d’investissements afin de lever 6 milliards de dollars, mais également avec des banques américaines. 
Free se donne jusqu’à mi-octobre pour clore le dossier. Il va falloir qu’Iliad donne un second souffle à son offre, car le temps file…
 
Pour rappel : "Le groupe créé par Xavier Niel a présenté fin juillet un projet d’offre sur 56,6% de T-Mobile US, le quatrième opérateur mobile des Etats-Unis pour 33 dollars par action, un prix jugé trop bas par Deutsche Telekom, qui détient 66% de T-Mobile US. T-Mobile US, Iliad et KKR ont refusé de commenter ces informations. Deutsche Telekom n’a pu être joint dans l’immédiat.."
 
 
Dernières nouvelles du rachat de SFR par Numericable (9)
 
C’est fait (Les Echos, 19/09), Vivendi va vendre sa filiale brésilienne GVT à Téléfonica. Vivendi va recevoir directement 4,66 milliards d’euros en cash ainsi qu’une participation dans Telecom Italia pour une valeur d’un milliard d’euros et 7,4% de Telefonica Brésil pour une valeur de 2 milliards. La présence en Italie devrait permettre à Vivendi d’y vendre ses contenus. 
 
La vente de GVT devrait être bouclée d'ici la fin du premier semestre de l'an prochain et doit encore recevoir le feu vert des régulateurs des télécoms et de la concurrence du Brésil. 
 
Vivendi a vendu une grosse partie d’Activision pour 6,6 milliards d’euros, la vente du solde pourrait lui rapporter 1 milliard. Il a vendu Maroc Telecom pour 4,2 milliards d'euros. La vente de SFR va rapporter 17 milliards d'euros dont 13,5 milliards en numéraires, la vente du solde pourrait lui rapporter 4 milliards d’euros.
 
Vivendi a dépensé également et a racheté les parts de Lagardère dans Canal+ pour 1 milliard d'euros et va distribuer 5 milliards à ses actionnaires en 2014 et 2015. 
 
Au 30 juin, sa dette financière nette atteignait 7,9 milliards d’euros, contre 17,4 milliards un an auparavant. Mais d’ici à la fin de l’année, les compteurs vont largement revenir dans le vert. Une fois que toutes les cessions auront été finalisées, Vivendi n’aura plus de dette mais un compte en banque bien rempli.
 
Après la vente de SFR et GVT, Vivendi se retrouverait alors à la tête d'une trésorerie nette de 10 milliards d'euros !

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.