SFRBytel

 

Le JDD, qui s'appuie sur "plusieurs sources" non identifiées, précise que cette offre mise sur la table il y a dix jours, devrait être examinée mardi lors d'un conseil d'administration du groupe Bouygues.
 
"L'offre de Drahi n'est pas convenable et pas bouclée, notamment son financement", affirme au JDD un lieutenant de Martin Bouygues, une manière selon le journal de "faire monter les enchères". "Patrick Drahi propose de payer en cash" au moyen d'un emprunt auprès de BNP Paribas, ajoute le journal selon lequel le montant avancé est "25% plus cher que les 8 milliards estimés par les marchés" pour Bouygues Telecom.
 
Toujours d'après le JDD, SFR reprendrait la totalité des 11 millions de clients en téléphonie mobile de Bouygues Telecom. Un accord a été trouvé avec Free "pour éviter des obstacles en matière de concurrence" : le groupe rival de Xavier Niel "reprendra une partie des fréquences, des antennes et des boutiques de Bouygues". Le JDD annonce un deal avec Free pour les fréquences, antennes et boutiques et Orange qui reprendrait certains salariés de Bouygues et les abonnés Virgin Mobile.
 
En rachetant Bouygues Telecom, SFR deviendrait le premier opérateur mobile français avec la moitié du marché et le deuxième pour l'accès à internet derrière Orange.
 
Consolidation en vue ? Martin Bouygues va-t-il craquer ?
 
 
Exprimez vous au travers de notre sondage de la semaine : 
 
 
Source : le JDD
 

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.