freeg

 

Une communication fracassante comme d’habitude, pour annoncer le passage à 50Go de son forfait à 19.99€, c’est ce qu’a fait Free Mobile ce matin, évidemment cette simplicité d’apparence, cache une très grosse condition : celui d’être sous réseau 4G. 

 

Le problème c’est qu’il faut trouver le réseau 4G et celui-ci est encore assez peu déployé, même si Free annonce hier un chiffre de 50% de la population, la couverture de Free quand elle est disponible s’arrête très souvent au pied du mur de votre habitation de part l’utilisation de la seule bande haute en 2600Mhz qui traverse mal les obstacles.

 

Si l’offre est réellement attractive en apparence, les conditions d’accès ne le sont clairement pas et semblent bien reservées à une minorité et Free ne pourrait pas en avoir fini avec de nouvelles attaques de ses concurrents notamment Bouygues Télécom qui l’assigne notamment pour pratiques commerciales trompeuses, Free Mobile ne donne-t-il pas ici, un nouvel argument à son concurrent ?

 

Au final, ne vaut-il pas mieux une offre dont le fair use est disponible est identique quelque soit votre terminal ou le réseau mobile en reception lors de la souscription et non des variables que le client ne peut maitriser ?

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.