freebytel

Le Groupe Bouygues via sa filiale Bouygues Télécom réclame donc 317 millions d’euros à l’opérateur Free Mobile pour préjudice subi au sujet de la violation de ses obligations en qualité d’opérateur, mais aussi de pratiques commerciales trompeuses.

 

Cela fait suite à l’assignation déposée en fin d’année auprès du tribunal de commerce de Paris. Free quant à lui estime infondé bien entendu les demandes de son concurrent en mettant en avant un sondage réalisé par l’Ifop du 15 au 24 juillet 2015 portant sur la qualité technique de l’offre proposée. 

 

Pour Bouygues Télécom apporte en pièce principale pour son dossier : la méthode de contrôle de la couverture du réseau de son concurrent réalisé par l’ARCEP. Cet élément et d’ailleurs porté devant le Conseil d’Etat qui devrait rendre sa décision en fin d’année.

 

Aucun des deux opérateurs n’asouhaité s’exprimer à ce sujet.

 

Source : L’Express

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.