Bouygues Telecom poursuit sa progression au second trimestre 2019, avec avec 132 000 nouveaux clients Forfait Mobile (hors M2M) et sur le Fixe, un gain de 82 000 clients FTTH.

Au premier semestre 2019, Bouygues Telecom affiche une forte croissance de ses résultats commerciaux et financiers.

Bouygues Telecom a gagné 280 000 nouveaux clients forfaits Mobile hors MtoM au premier semestre 2019 dont 132 000 au deuxième trimestre, pour un parc forfait Mobile hors MtoM de 11,2 millions de clients à fin juin 2019.

Dans le Fixe, la croissance du FTTH se poursuit avec 176 000 nouveaux clients au premier semestre 2019, dont 82 000 au deuxième trimestre 2019. Le taux de pénétration FTTH s’élève ainsi à 20 % à fin juin 2019 contre
11 % un an auparavant. Au total, au 30 juin 2019, le parc FTTH s’élève à 745 000 clients et le parc total Fixe à 3,8 millions de clients.

Par ailleurs, le taux de churn Forfait Mobile et Fixe de Bouygues Telecom continue de diminuer avec une baisse de 48 % et 17 % respectivement au deuxième trimestre 2019 par rapport au premier trimestre 2018.

Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom ressort à 2 913 millions d’euros au premier semestre 2019, en hausse de 14 % sur un an et de 13 % à périmètre et change constants. La croissance du chiffre d’affaires Services s’accélère avec une augmentation de 7 % à 2 226 millions d’euros. Cette progression reflète la croissance de la base clients Mobile et Fixe ainsi que la stabilisation des ABPU (1).

L’EBITDA après Loyer s’élève à 653 millions d’euros, en forte hausse de 102 millions d’euros sur un an. La marge d’EBITDA après Loyer s’établit ainsi à 29,3 %, en hausse de 2,7 points par rapport au premier semestre 2018.

Le résultat opérationnel courant ressort à 230 millions d’euros au premier semestre 2019, en hausse de
67 millions d’euros sur un an.

Le résultat opérationnel s’élève à 280 millions d’euros au premier semestre 2019, en augmentation de 26 millions d’euros. Les résultats non courants s’établissent à 50 millions d’euros au premier semestre 2019 contre 91 millions d’euros au premier semestre 2018, en raison principalement des moindres plus-values de cession de sites à Cellnex.

Les investissements bruts d’exploitation ressortent à 530 millions d’euros, en baisse de 91 millions d’euros sur un an.

Ces bons résultats reflètent la stratégie de différenciation de Bouygues Telecom qui s’appuie sur la qualité de ses réseaux Mobile et Fixe et de son expérience client. En effet, Bouygues Telecom dispose du premier réseau Mobile en zone rurale en France (2). L’objectif de l’opérateur est d’atteindre plus de 28 000 sites Mobile en 2023 et, dans le Fixe, de disposer de 12 millions de prises FTTH commercialisées fin 2019.

L’opérateur a par ailleurs obtenu une note annuelle du Baromètre Expérience Client (3) de 161 en 2019 contre 157 en 2017.

La croissance de Bouygues Telecom devrait poursuivre sa dynamique grâce à des leviers significatifs :

Sur le marché Grand public, l’opérateur gagne des parts de marché dans le Mobile dans la zone moins dense grâce aux bénéfices de la mutualisation du réseau mobile et au renforcement progressif du réseau de distribution local au travers de l’ouverture d’une cinquantaine de boutiques et du partenariat Fnac Connect.
Dans le Fixe, Bouygues Télécom dispose d’un potentiel croissant de clients grâce à l’accélération de la fibre. A fin juin 2019, Bouygues Télécom possède 9,1 millions de prises commercialisées, ce qui représente une hausse de 3,6 millions de prises en un an. Il est présent dans 83 départements et plus de 2 600 communes.

Sur le marché Entreprises, l’opérateur prévoit d’augmenter sa part de marché Mobile et Fixe notamment en s’appuyant sur les acquisitions de Keyyo et de Nerim réalisées au premier trimestre 2019 sur le marché des PME.

 

1. ABPU (Average Billing Per User) :

– Dans le Mobile, il est égal à la somme des chiffres d’affaires Mobile facturés au client pour les clients Grand Public et/ou Entreprise divisée par le nombre de clients moyen sur la période. Il ne prend pas en compte les cartes SIM MtoM et SIM gratuites.

– Pour le Fixe, il est égal à la somme des chiffres d’affaires Fixe facturés au client pour les clients Grand Public (hors Entreprises) divisée par le nombre de clients moyen sur la période

2.  Etude Arcep d’octobre 2018

3. Moyenne annuelle du BEC, Baromètre Expérience Client, réalisé trimestriellement. Note de satisfaction client sur 200 (100 sur le Mobile, 100 sur le Fixe).

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.