C’est de bonnes performances au 1er trimestre 2016 de Bouygues Telecom qui sont présentés par le groupe aujourd’hui. Avec 151 000 nouveaux clients forfaits mobile ainsi que que 71 000 pour le fixe.

Le premier trimestre 2016 fut très disputé notamment avec beaucoup de promotions tant que le mobile ou le fixe, Bouygues Telecom en tire pleinement les bénéfices d’une stratégie très offensive tout en améliorant son chiffre d’affaires de 6%. la marge EBITBA est aussi en progression de 2.3 points par rapport au 1er trimestre 2015.

Le premier trimestre 2016 est marqué par les bonnes performances commerciales de Bouygues Telecom et la forte amélioration de ses résultats, confirmant ainsi le retour à la croissance initié en 2015.

Le parc Mobile est en hausse de 240 000 clients sur le premier trimestre 2016 et de 151 000 forfaits hors MtoM (a), pour un parc total de 12,1 millions de clients à fin mars 2016.
Avec 5,6 millions d’utilisateurs (b) à fin mars 2016, la 4G continue sa progression au sein des clients de Bouygues Telecom et représente désormais 55% du parc Mobile hors MtoM (vs 36% au premier trimestre 2015). Cette diffusion de la 4G s’accompagne d’une poursuite de l’augmentation des usages.
Les clients 4G ont une consommation moyenne mensuelle (c) de 2,7 Go au premier trimestre 2016 contre 2,2 Go par mois au premier trimestre 2015.

Sur le marché du Fixe, Bouygues Telecom poursuit sa croissance régulière avec 71 000 nouveaux clients sur le premier trimestre 2016. Les offres FTTH (d) contribuent à hauteur de 20% à la croissance nette du trimestre. À fin mars 2016, le parc Fixe atteint 2,9 millions de clients.

Au premier trimestre 2016, le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom progresse de 6% à 1 131 millions d’euros et le chiffre d’affaires réseau de 4% à 971 millions d’euros. L’EBITDA est en croissance de 28 millions d’euros et s’élève à 146 millions d’euros. La marge d’EBITDA est en hausse de 2,3 points par rapport au premier trimestre 2015. Le résultat opérationnel courant ressort à -33 millions d’euros, en amélioration de 29 millions d’euros. Le résultat opérationnel s’établit à -55 millions d’euros après prise en compte de 22 millions d’euros de charges non courantes liées au partage de réseau avec Numericable-SFR.

Ces résultats confortent les choix stratégiques de Bouygues Telecom qui dispose des atouts nécessaires pour atteindre ses objectifs dans un marché à quatre opérateurs.

(a) Machine-to-Machine
(b) Clients ayant utilisé le réseau 4G au cours des trois derniers mois (définition Arcep)
(c) Données consommées sur les réseaux cellulaires 3G ou 4G, hors Wi-Fi
(d) Fiber to the Home – Fibre jusqu’à l’abonné : correspond au déploiement de la fibre optique depuis le noeud de raccordement optique (lieu d’implantation des équipements de transmission de l’opérateur) jusque dans les logements ou locaux à usage professionnel (définition Arcep)

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.