Bouygues Telecom débouté contre Free Mobile : après quatre ans de procédure, le tribunal de commerce de Paris a donné raison à Free Mobile et condamne Bouygues Telecom à rembourser 350 000€ à l’opérateur de Xavier Niel.

En effet, en 2014 Bouygues Telecom intentait un procès contre Free Mobile. D’abord, il l’accusait d’avoir profité lors de son entrée sur le marché du mobile en France de l’accord de roaming 2G/3G sur le réseau d’Orange pour proposer des offres agressives. L’opérateur de Martin Bouygues accusait également Free Mobile de brider volontairement les débits lors de l’itinérance sur le réseau de l’opérateur historique pour faire des économies.

Estimant donc Free Mobile comme concurrent déloyal et l’accusant de ne pas tenir ses promesses envers les clients, Bouygues Telecom a décidé de lui réclamer la somme de 718,5 millions d’euros.

Récemment, le tribunal de commerce de Paris a donné sa décision concernant cette affaire  : la justice donne raison à Free Mobile expliquant que « les mesures proposées par Bouygues Telecom ne peuvent avoir une force probante supérieure à celle de l’Arcep ». Le gendarme des télécoms a ajouté qu’il n’avait constaté aucun bridage de la part de Free Mobile.

Bouygues Telecom est donc condamné à rembourser 350 000€ à Free Mobile pour les frais de justice.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.