8 téléphones non conformes pour le DAS selon l’ANFR. L’Agence Nationale des fréquences vient de publier son bilan du premier semestre de l’année des mesures de DAS réalisées sur 51 téléphones.

Chaque semestre l’ANFR publie les résultats de son enquête portant sur les mesures de DAS (Débit d’Absorption Spécifique) réalisés sur une sélection de téléphones commercialisés en France.

Pour le premier semestre 2018, l’agence a réalisé des mesures sur 51 terminaux et 8 n’étaient pas conformes à la réglementation européenne, c’est-à-dire un DAS inférieur à 2W/kg. Ces derniers dépassant donc la limite réglementaire d’émission d’ondes, les constructeurs en ont été informés et ont dû prendre une décision : arrêter la commercialisation du téléphone ou effectuer une mise à jour logicielle pour réduire la puissance.

Pour les 43 terminaux conformes, la moyenne des « DAS tronc » mesurée est de 1,16 W/kg et celle des « DAS tête » de 0,31 W/kg.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.