L’ARCEP a enfin délivré sa feuille de route sur la fin de l’itinérance mobile pour free en 2G/3G sur le réseau Orange et de l’itinérance 4G entre Bouygues Telecom et SFR. Elle est soumise à consultation publique et devraient être adoptées pour fin mars. La feuille de route est donc susceptible d’évoluer.

Pour rappel, cette feuille de route fait suite à l’avis de l’Autorité de la Concurrence rendu en mars 2013 qui jetait les fondements (Communiqué de presse, l’avis) sur l’itinérance et la mutualisation en général et sur l’accord d’itinérance entre Free et Orange. L’ADLC avait donné quelques pistes, mais pas de méthode tout en poussant Free à déployer un réseau 3G et 4G, car en mars 2013, il y avait des craintes pour l’ADLC que Free joue la montre dans ses investissements.

En résumé, fin Itinérance Bouygues/SFR entre fin 2016 et fin 2018. Pour la 3G Free/Orange entre fin 2018 et fin 2020 et pour la 2G Free/Orange entre début 2020 et fin 2022.

Ce n’est pas un calendrier spécialement contraignant, mais il donne une bonne visibilité. En 3G, Free doit de toute façon être à 90% de couverture de la population en janvier 2018 et son contrat avec Orange se terminait en décembre 2017.

Reste à savoir que le calendrier de l’ARCEP est construit avec un marché de quatre opérateurs. La donne changerait forcément si Bouygues était racheté par Orange, car cela impliquerait une revente d’une grosse partie du réseau à Free, voir à SFR pour la partie mutualisé.

Est-ce que ce calendrier poussera Free et SFR à vouloir acquérir une partie du réseau de Bouygues afin de répondre à ces nouvelles obligations ? Ce serait certainement le moyen le plus rapide pour s’affranchir des obligations et peut être le moins cher pour y parvenir.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.