Que donnerait le rachat de Bouygues Telecom par Orange sur le fixe et le mobile avec les chiffres publiés à fin septembre avant une très probable régulation de l’Union Européenne ? Et même si l’on sait qu’en terme de fusion 1+1 ne fait pas forcément deux.

Orange-Bytel-WP2

Le nouvel ensemble serait légèrement au-dessus des 50% de parts de marché sur le mobile et sur le fixe et largement au dessus sur les forfaits avec 53,8% du marché et en terme de chiffre d’affaire avec 60,3% (en prenant SFR et Free uniquement). Sur le Très haut débit, SFR serait encore devant, mais en voie d’être sérieusement challengé, mais Orange aurait un réseau disparate avec des clients sur le réseau Numéricable.

Et ceci alors qu’Orange va être condamné pour abus de position dominante sur le segment entreprise entre 2002 et 2008. Nul doute que l’ADLC et l’UE fixeraient des règles assez strictes afin de maintenir le marché ouvert. Et là forcément cela passera par “au minimum” la vente d’une partie du réseau à Free d’autant que la fin de l’itinérance se profile pour fin 2017 et une revente des clients entreprise Bouygues à un concurrent.

 FixePDMTHDPDMMobilePDMForfaitPDMChiffre d'AffairePDM
Orange13.30950.11.22331.540.61750.134.47153.817.59860.3
SFR6.16523.21.54439.721.80727.416.96726.58.29528.4
FREE6.08222.90.1453.711.31514.211.31517.73.27111.2
Autres0.9843.70.973255.9267.41.3542.1
Total26.543.88579.66564.10729.164

Sources : communiqué des opérateurs et chiffres ARCEP.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.