Inaugurations de nouveaux pylônes multi-opérateurs. Ces nouveaux pylônes font suite à l’accord signé en janvier 2018 entre les opérateurs télécoms et le Gouvernement pour mettre fin aux zones blanches.

En effet, en début d’année 2018, un accord historique a été signé entre les opérateurs et l’Etat pour mettre fin aux zones blanches. Cet accord prévoit donc un investissement de 3 milliards d’euros pour en finir avec les zones où les Français n’ont pas accès à un réseau mobile de qualité mais aussi pour couvrir les principaux axes de transport. Le plan prévoit que d’ici 2020, plus de 10.000 communes, actuellement en 2G/3G passeront à la 4G.

Pour accélérer la couverture mobile, l’État a donc décidé de reporter de 10 ans les enchères sur le renouvellement des fréquences. En échange, les opérateurs financeront à 100% la construction et gestion des pylônes.

C’est donc dans ce cadre que deux nouveaux pylônes multi-opérateurs ont été inauguré récemment : le jeudi 17 mai 2018, la Fédération Française des Télécoms a inauguré un site à Venizy, dans l’Yonne. Le lundi 25 juin 2018, c’est à Verdille, en Charente qu’un second site a été inauguré.

Ces nouveaux pylônes permettent ainsi de partager les coûts de construction et de gestion entre les opérateurs mais aussi de déployer plus rapidement la 4G dans les zones mal ou peu desservies.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.