Bouygues Telecom et Huawei ensembles sur la 5G. Quelques jours après que l’ARCEP ait donné son autorisation à Bouygues Telecom de faire des tests 5G, Huawei et Bouygues Telecom annoncent un accord d’innovation conjointe sur la 5G. 

En effet, il y a quelques jours, Bouygues Telecom s’est vu attribuer par l’ARCEP, des fréquences dans la bande 3600 – 3800 MHz pour la réalisation d’expérimentations techniques de la 5G à Bordeaux, Lyon et Villeurbanne.

Suite à annonce, Huawei et Bouygues Telecom viennent de signer un accord d’innovation conjointe sur la 5G. Bouygues Telecom est l’un des premiers opérateurs à expérimenter avec Huawei le déploiement de la 5G 3GPP.

La ville de Bordeaux sera la première à faire l’objet d’une expérimentation sur le terrain, d’un réseau 5G, composé de plusieurs sites.

Huawei fournira donc ses solutions compatibles avec les standards internationaux 5G 3GPP. Avec ces solutions, Bouygues Telecom pourra fournir des capacités accrues afin d’accompagner le développement des usages de ses clients et maintenir sa position d’opérateur innovant.

Jean-Paul Arzel, Directeur Réseau chez Bouygues Telecom a déclaré « Bouygues Telecom veut offrir une expérience client hors du commun. Tester et évaluer les potentialités de la 5G fait partie intégrante de cette stratégie. L’accord signé avec Huawei aujourd’hui est le fruit de nos succès communs. Nous sommes fiers de poursuivre ce partenariat avec les briques technologiques de la 5G ».

Yao Chaobin, Président de la ligne de produit 5G chez Huawei a ajouté qu’il était fier de cet accord d’innovation signé avec l’opérateur et que « la première expérimentation à Bordeaux constituera une étape importante pour l’introduction de la 5G en France« 

Cet accord d’innovation prolonge donc la collaboration entre Bouygues Telecom et Huawei qui a démarrée avec le lancement de la 4G en 2012.  En 2014, ce partenariat avait été renforcé par la première expérimentation en 4G 4CA en Europe de l’Ouest, qui avait permit d’atteindre des débits jusqu’à 1,1 Gbps.

Rappelons que la  la 5G permettra d’atteindre des débits montants et descendants allant jusqu’à 10 Gbps (théorique) et une latence très basse de l’ordre de la milliseconde.  La 5G est également conçue pour être un réseau multi-services, c’est-à-dire capable de s’adapter à des objets très différents (smartphones, objets connectés, voitures autonomes…).

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.