La 4G de Bouygues Telecom se déploie sur l’ensemble des fréquences. Parallèlement à l’extension de sa couverture 4G, Bouygues Telecom veille à l’ajustement permanent de son réseau et à une gestion optimisée de ses fréquences radio pour que tous les clients bénéficient d’un service de qualité.

Cette amélioration continue du réseau est nécessaire en raison de la croissance du parc de clients et de l’augmentation des usages des clients : Bouygues Telecom a gagné plus de 950 000 clients Mobile en 2017, équipés à plus de 70% de smartphones 4G. Au 1er février, Bouygues Telecom est l’opérateur qui compte le plus de sites 4G actifs en France (14 656).

Pour garantir une expérience 4G de qualité au plus grand nombre, les équipes Réseau de Bouygues Telecom mettent en place de nombreuses actions pour améliorer couverture et débit. Zoom sur trois d’entre elles.

Avant tout, il faut savoir que les ondes sont émises sur différentes fréquences (comme celles de votre radio) et que ces fréquences bénéficient d’une “largeur de bande” plus ou moins importante pour délivrer le débit Internet. Un peu comme sur une autoroute : plus il y a de files de voiture, plus le trafic peut s’écouler et plus vite. En réseau, plus la bande de fréquence est large, plus le débit est important.

Plus de largeur de bande sur la fréquence 1800 MHz pour la 4G dans 35 villes de France

La 4G est diffusée sur différentes fréquences, dont le 1800 MHz, aussi utilisé pour émettre de la 2G. Les terminaux uniquement 2G étant de plus en plus rarement utilisés par les clients, Bouygues Telecom a pu allouer le spectre qui leur était initialement dédié au bénéfice de la 4G, tout en conservant une très bonne qualité sur la 2G.

Ces opérations réseau, débutées en 2016, concernent plus de 35 villes (et leurs agglomérations) et ont déjà été réalisées dans une vingtaine d’entre elles dont Paris et Ile-de-France, Lyon, Grenoble, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Nice, Brest, Montpellier, Le Havre, Reims, Rouen. Suivront bientôt Toulouse, Nantes, Lille et sa région puis, mi-2018, Bayonne, Mulhouse ou encore Strasbourg.

L’effet est immédiat : les mobiles 2G utilisent automatiquement d’autres fréquences et les clients 4G bénéficient de débits plus importants, passant de 115 Mbps à 150 Mbps en débits maxi sur le seul 1800 MHz et augmentant d’autant le débit toutes bandes confondues.

Déploiement de la 4G+ sur les fréquences 2100 MHz

Il est possible d’additionner les débits permis par les fréquences 1800 MHz aux débits d’autres fréquences 4G, dont le 2100 MHz. Cette agrégation de fréquences correspond à de la 4G+, aux débits théoriques très supérieurs. Or, jusqu’à maintenant, le 2100 était dédié à la 3G. Sur le même principe que pour le 1800, Bouygues Telecom a optimisé son réseau pour pouvoir réallouer le 2100 à la 4G. Cette solution est plus longue et complexe à mettre en oeuvre car elle nécessite l’intervention physique de techniciens sur chacun des sites modifiés.

Là encore, les gains de débit sont mesurables et réels : en agrégeant les fréquences 1800 et 2100 MHz, il est possible d’atteindre des débits allant jusqu’à plus de 225 Mbps ! Ceci sans tenir compte des autres fréquences qu’il est possible d’ajouter en agrégation, par exemple le 700, le 800 ou le 2600.

Courant 2017, des premiers tests ont été menés dans quelques villes (Grenoble, Avignon, Brest) avant de pouvoir réaliser un basculement complet sur Bordeaux et de le poursuivre en Ile-de-France. En région parisienne, près de la moitié des sites 4G ont été modifiés et le quart est déjà actif en 2100 MHz.

Fin janvier 2017, Bouygues Telecom avait activé près de 600 sites 4G en 2100 MHz, partout en France.

Optimisation constante du réseau

En septembre dernier, Bouygues Telecom a procédé à une reconfiguration de son réseau national afin de reparamétrer, de réorganiser et d’optimiser au mieux l’ensemble de ses sites radio. Enfin, Bouygues Telecom complète sa couverture 4G nationale en utilisant les fréquences 700, 800, 900, 1800 et 2600 MHz selon les zones, la topographie et la densité de population. Objectif : améliorer sans cesse sa qualité de service.

Avec déjà 95% de la population française couverte en #4GBouygues au 1er janvier dernier, les équipes Réseaux restent mobilisées pour tenir l’objectif de couverture de 99% en fin d’année.

Source : Bouygues Telecom

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.