La 5G testée dans 9 villes de France dès cette année. Afin de permettre à l’ensemble des acteurs de la chaine de valeur 5G de s’approprier les cas d’usages et les enjeux de cette nouvelle génération de réseaux mobiles, l’ARCEP lance un guichet pour la réalisation de « pilotes 5G ».

La 5G, qui va succéder à la 4G et qui se présente comme une génération de rupture sera prochainement testée dans neuf villes de France. En effet, l’ARCEP, le gendarme des télécoms a lancé depuis le 16 janvier 2018, un guichet pour la réalisation de pilotes 5G. Ainsi, à titre transitoire et pour développer ces pilotes 5G, le gendarme des télécoms va d’abord accorder des autorisations d’utilisation de fréquences dans la bande 3400 3800 MHz. Ces fréquences sont déjà disponibles dans les agglomérations de Lyon, Bordeaux, Nantes, Lille, Le Havre, Saint-Étienne, Douai, Montpellier et Grenoble, ce qui va prochainement permettre de tester le futur standard de téléphonie mobile sur une durée de 18 à 24 mois. 

Rappelons que la  la 5G permettra d’atteindre des débits montants et descendants allant jusqu’à 10 Gbps (théorique) et une latence très basse de l’ordre de la milliseconde. La 5G est souvent annoncée comme la génération qui saura satisfaire les besoins de connectivité d’une grande variété d’usages, de l’internet grand public, aux communications critiques de l’internet industriel en passant par les communications ambiantes de l’internet des objets généralisé.

Nous vous invitons à retrouver en détail les objectifs et conditions de ces futurs tests 5G : Livebox-Mag

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.