Le déploiement 3G/4G du Métro parisien prend encore du retard et l’échéance d’une couverture intégrale sera au mieux fin 2019 voir plutôt début 2020. La RATP évoque de multiples excuses techniques, qui ont bien du mal à passer auprès des Franciliens.

Utiliser un smartphone dans le métro et RER est souvent à la même hauteur que l’organisation du service de transport : surchargé, en retard et les multiples pannes qui n’arrangent pas le confort des Franciliens. Si aujourd’hui le réseau est bien couvert en 2G depuis les années 2000, la RATP a semble-t-il ignoré la 3G et lors de l’arrivée de la 4G c’est uniquement sur le papier que les annoncent et promesses avançaient. Sur le réseau du Métro et RER, les choses furent très longtemps au point mort.

En avril 2014 faisait pourtant la promesse d’une couverture de son réseau d’ici 2016…

Mais neuf mois plus tard, on apprenait un léger contretemps… d’un an :

Nous voilà donc arrivé fin 2017 et il n’aura pas été possible de tenir le calendrier à nouveau, la RATP évoque :

  • La complexité du déploiement de cette technologie comparée à la 2G
  • L’exiguïté des locaux techniques des stations d’un métro plus que centenaire, où l’espace est rare
  • La nécessité de ne pas prendre de risque par rapport aux équipements vitaux nécessaires à l’exploitation (enjeux de sécurité, en raison de la chaleur dégagée par les équipements)
  • L’obligation de mener les travaux de nuit, sur les plages très restreintes des heures de fermeture au public
  • La nécessité de travailler avec quatre opérateurs de téléphonie

Cependant la couverture avance, notamment ou la ligne 1 du métro et le RER A et B sont quasiment couverts, pour le reste les points verts il s’agit en partie des tronçons de lignes aériennes du métro (2 et 6), comme le montre cette carte de l’ARCEP prise ce jour : 

A ce jour la RATP annonce près de 120 stations et gares couvertes sur 365 soit près d’un tiers, 60 « grosses » stations sont à priori prévus dès le premier trimestre 2018 et 60 autres d’ici 6 mois et verront donc apparaître la 3G/4G. Le déploiement complet sera effectif d’ici la fin 2019, la RATP assure que les équipes sont pleinement mobilisées sur ce projet et la régie est en lien avec les opérateurs et l’ARCEP pour terminer ce chantier dans ces temps indiqués. 

Source : RATP

Source image : carte Métro Paris

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.