L’ARCEP publie une nouvelle carte de couverture mobile : Le gendarme des télécoms vient de mettre en ligne il y a quelques jours une nouvelle carte interactive vous permettant de connaitre la couverture mobile par opérateur, sur quatre niveaux, selon la zone géographique.

Cette carte qui avait déjà été testée en Nouvelle Aquitaine est désormais disponible pour toute la France Métropolitaine. Cette carte a donc été intégrée également dans l’application monreseaumobile.fr lancée en mars. Selon l’ARCEP, cette carte est donc “Un choc de transparence au service de la couverture mobile en France”.

Suite à une décision de l’ARCEP, les opérateurs mobile doivent donc publier des cartes de couverture du territoire qui différencient les zones très bien couvertes, bien couvertes, couvertes de façon limitée ou pas couvertes pour les services voix et SMS. Ces cartes permettent donc aux utilisateurs de mieux connaitre leur couverture selon leur zone géographique. De plus, les opérateurs seront d’autant plus stimulés pour améliorer leur couverture du territoire.

Ces cartes de couverture ont donc été rassemblées dans l’outil cartographique monreseaumobile.fr ce qui permet aux utilisateurs de comparer les opérateurs entre eux afin de choisir celui qui lui correspond le mieux selon sa zone géographique. Sur cette carte, on y retrouve donc les cartes de couverture fournies par les opérateurs qui sont en réalité réalisées à partir de simulations numériques et qui ne reflètent pas toujours la réalité. Mais on y retrouve aussi et surtout des mesures de qualité de service réalisées en conditions réelles qui représentent parfaitement la réalité du terrain mais qui ne permettent pas d’avoir une vision exhaustive du territoire.

L’ARCEP espère donc que cette possibilité de comparer les opérateurs incitera ces derniers  à investir dans la couverture du territoire. Ceux faisant le plus d’efforts seront d’autant plus récompensés par les utilisateurs , ce qui permettra de rentabiliser ces investissements.

Ces données sont open data et quiconque peut les réutiliser pour créer de nouveaux comparateurs de la couverture des opérateurs. Les organismes et entreprises peuvent utiliser ces nouvelles données pour développer des applications.

Courant 2018, des données concernant l’Outre-mer seront aussi publiées. L’ARCEP a également pour objectif d’enrichir, d’ici 2018, les cartes de couverture des services data, et notamment les cartes 4G.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.