Les 26 millions de personnes qui reçoivent la télévision par la TNT pourront bientôt ne plus retrouver leurs chaînes s’ils ne les mettent pas à jour : Les fréquences de la TNT transférées pour la 4G : Ce réaménagement sera réalisé en 13 phases se succédant d’octobre 2017 à juin 2019. L’Île-de-France a déjà procédé à cette transition le 5 avril 2016.

En effet, le gouvernement a décidé de transférer des fréquences auparavant utilisées pour la TNT vers les télécommunications. Le but est donc d’optimiser l’utilisation de ces dernières. Ce redéploiement national permet donc de modifier l’usage de fréquences utilisées par des millions de téléspectateurs et sera ainsi planifié sur 4 ans.

Le passage à la TNT HD a en réalité permis de libérer des bandes de fréquences (environ 30%) grâce à une norme plus performante qui nécessite donc un nombre de fréquences moins élevé. Ceux sont donc ces fréquences qui vont être réattribuées aux télécoms et plus précisément à la 4G et pus tard à la 5G. Ce redéploiement des fréquences permettra ainsi d’améliorer la couverture dans les différents territoires, notamment ruraux. Ce transfert aura donc lieu en 13 phases allant d’octobre 2017 à juin 2019. L’île de France a déjà procédé à ce transfert en avril 2016. Ainsi, au 1er septembre 2017, 1 139 sites 4G étaient autorisés par l’ANFR en bande 700 MHz. Free est l’opérateur qui déploie principalement dans cette bande car il est le seul opérateur mobile à ne pas détenir de licences en fréquences basses autres que la bande 700 MHz.

 

Ces bandes de fréquences sont appelées “fréquences en or” car elles permettent de couvrir des zones plus étendues et se propagent plus facilement que des fréquences plus élevées, notamment à travers les bâtiments. 

Cette bande 700MHz a donc été attribué aux quatre opérateurs français, à la suite d’enchères conduites par l’ARCEP en novembre 2015 qui se sont élevées à 2,8 milliards d’euros. Elles permettront de répondre à un besoin croissant de bande passante suite à une évolution constante du volume d’échanges de données en mobile. La croissance est estimée à+40 et 70% par an en terme de volume de données échangées au niveau mondial. En France, le trafic mobile a presque doublé en une année et l’attribution de nouvelles fréquences devenait donc nécessaire. Le transfert des fréquences de la bande 700 MHz, qui s’inscrit dans un mouvement européen, va favoriser le déploiement des réseaux 4G et, à terme, des réseaux 5G des opérateurs.

Des modifications sont donc nécessaires sur les quelques 2 000 émetteurs TNT implantés en métropole. Aujourd’hui 54% de la population reçoit encore la télévision par ce moyen et perdra donc certaines chaines après le réaménagement des fréquences, ce qui nécessitera une nouvelle recherche des chaines pour les retrouver. Cette manipulation simple à faire permet de mettre à jour l’emplacement des chaines que vous recevez. Cette recherche est automatique et se fait par la télécommande du téléviseur ou de l’adaptateur. Ce processus prend environ 5 minutes.

Vous n’avez aucun matériel à acheter, ce qui n’était pas le cas lors du passage à la TNT HD. Les bailleurs, syndics et gestionnaires d’immeubles recevant la télévision par une antenne « râteau » collective doivent contacter un antenniste afin de vérifier les installations de réception.

S’il est nécessaire de changer votre antenne, les particuliers peuvent solliciter la somme de 120 euros maximum. Si le mode de réception est inadapté, ils sont aussi en droit d’obtenir 250 euros d’aide pour une solution alternative de type satellite, câble ou fibre optique. Les syndics sont éligibles à une aide de 500 euros et les collectivités locales ont également la possibilité de se faire rembourser les travaux nécessaires.

Source : ANFR

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.