Les résultats viennent d’être publiés et Bouygues Telecom signe une très bonne dynamique commerciale pour l’année 2020. L’opérateur a effectué une croissance continue tout en maintenant la qualité de ses réseaux, le tout dans un contexte de forte sollicitation des usages en lien avec la crise sanitaire.

Cette dynamique commerciale soutenue à la fois dans le mobile est dans le fixe, l’opérateur compatibilise un parc de 12,1 millions de clients mobile (hors MtoM et acquisition EIT) une hausse de 606 000 nouveaux clients, dont 150 000 sur le quatrième trimestre. Concernant le Fixe, le parc FTTH arrive à 1,6 millions d’abonnés fin 2020, un gain de 604 000 clients en un an dont 226 000 pour le dernier trimestre 2020, affichant un record d’acquisitions nettes. Le taux de pénétration FTTH progresse à 38% contre 25% en 2019; Fin 2020 à Bouygues Telecom totalise 4.2 millions de clients dans le Fixe.

A noter que l’opérateur poursuit le déploiement de son réseau FTTH et dispose de 17,7 millions de prises commercialisées, soit 6 millions de plus en comparaison de l’année 2019.

Concernant le chiffre d’affaire, ce dernier ressort à 6,4 milliards d’euros, une hausse de 6% par rapport à 2019, portée notamment par la croissance de 6,4% du chiffre d’affaires Services, et ceux malgré un impact de la chute des usages du roaming depuis mars 2020. Le revenu moyen par client sur le mobile augmente de 0,7€ sur un an à 20,4€ par mois, sur le fixe ce dernier progresse de 1,6€ sur un an à 28,6€ par mois.

L’EBITDA après loyer progresse de 91 millions d’euros pour s’établir à 1 502 millions d’euros; L’intégration de 20 millions d’euros de coûts non récurrents liés au repositionnement de la marque et aux campagnes de publicité associées effectué au 1er trimestre 2020 ainsi que que 90 millions d’euros d’impact net négatif du au roaming sur l’année.

Sur le volet du résultat opérationnel courant, il ressort à 623 millions d’euros, en hausse de 83 millions d’euros. Il intègre environ 50 millions d’euros d’éléments non récurrents au quatrième trimestre 2020 liés à l’amélioration des impayés et à une revue de la durée d’amortissement de certains actifs.

Pour les investissements d’exploitation bruts ils atteignent 1 270 millions sur l’année, une hausse de 330 millions d’euros sur un an, venant renforcer la stratégie de la qualité des réseaux ainsi que que les premiers investissements liés à l’intégration d’EIT.
Sur cette période, les cessions atteignent 245 millions d’euros, dont une partie prépondérante en lien avec la cession de prises FTTH à la SDAIF effective au premier semestre 2020 pour 185 millions d’euros.

Le cash-flow est de 254 millions d’euros, en conformité avec la guidance annoncée en août 2020.

Le 31 décembre 2020, Bouygues Telecom a finalisé l’acquisition d’EIT. Le prix de cette acquisition est de 564 millions d’euros (hors prise en compte de l’estimation du complément de prix).
Les 2,1 millions de clients d’EIT permettent à Bouygues Telecom de se positionner d’ores et déjà comme le troisième opérateur Mobile en France, avec 14,2 millions de clients.

Enfin, Bouygues Telecom a présenté son nouveau plan stratégique « Ambition 2026 » lors de son Capital Markets Day le 15 janvier 2021.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.