Les objectifs du New Deal Mobile remplis par Bouygues Telecom. L’accord signé entre le Gouvernement et les opérateurs avait pour but de mettre fin aux zones blanches en France.

En janvier 2018, les opérateurs (Bouygues Telecom, Orange, SFR, Free Mobile) ont signé un accord avec l’Etat pour compléter et accélérer la couverture des zones rurales en 4G en échange d’une réduction sur le prix des fréquences.

Ce « New Deal Mobile » comprend notamment un dispositif de couverture ciblée qui impose à chacun des quatre opérateurs de déployer des nouveaux pylônes (qui peuvent être mutualisés), dans des zones identifiées par les élus locaux.

Le 27 juin dernier, un premier bilan de l’avancée des déploiements a été fait : sur les 449 nouveaux sites prévus, les opérateurs en ont livré conjointement 340, soit 75% de l’objectif. La Fédération Française des Telecom annonce un objectif de 95% fin septembre.

Bouygues Telecom remplissait à cette date du 27 juin, 96% de son objectif soit 98 sites sur 101. Au 1er juillet l’opérateur avait déployé son 102ème site, soit 100% de l’objectif.

Avec la crise sanitaire liée au COVID-19 les déploiement ont été retardés. L’opérateur explique donc avoir « soutenu ses sous-traitants présents dans le déploiement de ses infrastructures de réseaux » afin de « livrer dans les temps le nombre de sites qui lui étaient impartis et rattraper le retard dû à la crise ». Ce dernier a également « décidé d’équiper une partie des sites de groupes électrogènes » pour « pallier le retard des travaux de raccordements électriques ».

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.