Le groupe Bouygues vient de publier ses résultats et confirme au 1er semestre 2016 de Bouygues Telecom, son redressement et ses objectifs sur la croissance de ses résultats.

Le redressement amorcé en 2015 se confirme avec de bonnes performances commerciales accompagné d’une nouvelle amélioration des résultats financiers.

La stratégie de l’opérateur semble donc porter ses fruits et tout indique une accélération par rapport aux objectifs, au second trimestre 2016 avec 171 000 clients en plus sur le mobile (hors MtoM) Bouygues Télécom atteint ainsi 12,433 millions clients mobile sur son parc.

Pour parvenir à ce résultat, l’opérateur à su répondre aux diverses campagnes promotionnelles de ses concurrents, mais la qualité de son réseau 4G reconnue par divers observatoires nPerf, 4Gmark et surtout par celui du régulateur l’ARCEP.

Bouygues Telecom compte désormais 6 millions d’utilisateurs connectés au réseau 4G (selon définition ARCEP), ce qui représente 58% du parc Mobile (progression de 16 points à fin juin 2015), la consommation d’internet mobile continue de s’accroître avec une moyenne de 3.2Go au deuxième trimestre 2016 (versus 2.4Go au second trimestre 2015), en deux ans cet usage a été multiplié par 3,5 !

Concernant le Fixe, au second trimestre 2016 le recrutement est de 51 000 clients et un total de 122 000 clients sur le premier semestre 2016. Le nombre d’abonné atteint 2 910 000 clients au 30 juin 2016.

Concernant le Très Haut Débit, 70 000 clients sont en FTTH pour un total de 412 000 clients, soit 342 000 clients restant en VDSL2 ou FTTLA. 

Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom s’élève à 2 291 millions d’euros au premier semestre 2016, en hausse de 6% par rapport au premier semestre 2015. Le chiffre d’affaires réseau, en hausse pour le quatrième trimestre consécutif, progresse de 5% sur le premier semestre à 1 975 millions d’euros. Par ailleurs, le chiffre d’affaires réseau Mobile renoue avec la croissance au premier semestre 2016, en hausse de 3%, grâce à la forte croissance de la base de clients et à la stabilisation de l’ARPU.

L’EBITDA augmente de 26% au premier semestre 2016 à 408 millions d’euros. La marge d’EBITDA atteint 20,7%, en hausse de 3,6 points par rapport au premier semestre 2015. Pour rappel, l’EBITDA du premier trimestre intègre l’impact d’IFRIC 21 qui affecte le rythme de comptabilisation de certaines taxes.

Le résultat opérationnel courant ressort à 38 millions d’euros au premier semestre 2016 comparé à une perte de 54 millions d’euros au premier semestre 2015, soit une amélioration de 92 millions d’euros. Le résultat opérationnel s’établit à -5 millions d’euros contre -109 millions d’euros au premier semestre 2015 après prise en compte de 43 millions d’euros de charges non courantes essentiellement liées à la mise en oeuvre du partage de réseau avec le groupe SFR.

Résultats du Groupe Bouygues au premier semestre 2016. (PDF)

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.