Bouygues Telecom renforce sa position dans l’Internet des Objets avec la création d’une filiale dédiée, Objenious, dirigée par Stéphane Allaire et forte d’une vingtaine de collaborateurs. Objenious va s’appuyer sur le réseau LoRa®, en cours de déploiement par Bouygues Telecom, pour connecter des millions d’objets. Aujourd’hui, ce réseau est d’ores-et-déjà déployé sur 15 grandes agglomérations. Il couvrira 50% de la population française dès la mi-2016 et sera achevé à la fin de l’année, avec 4000 premières antennes.

En créant sa filiale Objenious, Bouygues Telecom affirme sa volonté de développer une activité qui couvre l’ensemble des segments de valeur de l’Internet des Objets :

  • En élaborant des capteurs spécifiques aux besoins de ses clients, avec des partenaires comme nke Watteco, Eolane, ou encore Finsécur, fournisseur de solutions de sécurité incendie ;
  • En donnant accès à une connectivité bénéficiant de tous les atouts de la technologie LoRa (géolocalisation, pénétration indoor, bidirectionnalité) ;
  • En proposant la gestion des données via la solution « cloud based » IoT Platform de Hewlett Packard Enterprise (HPE IoT Platform), offrant le stockage, le prétraitement, l’acquisition de données et la visualisation sur la base des standards de l’industrie. La solution de sécurité KMS, fournie par Bull, la marque technologique d’ATOS, garantit le chiffrement de ces données depuis les capteurs jusqu’aux serveurs clients qui les exploitent. Sagemcom fournit quant à lui toute la partie radio et le cœur de réseau ;
  • En pratiquant l’open innovation et en intégrant des applications métiers grâce à des start-up innovantes toujours plus nombreuses à rejoindre l’écosystème d’Objenious. Ainsi, Energisme, spécialiste de la gestion de l’énergie dans les bâtiments et Abeeway, spécialiste des systèmes de géolocalisation embarqués à grande autonomie. Abeeway est capable de rendre n’importe quel objet connecté, du parc de matériel jusqu’aux outils du quotidien. Ils ont déjà développé des applications utilisées par les premiers clients de la filiale ;
  • La flexibilité, l’agilité et l’expertise d’Objenious garantissent pour chaque projet l’offre la plus adaptée avec la mise à disposition des meilleurs partenaires et briques technologiques.

«Nous avons signé des partenariats avec des acteurs clés de l’IoT en France. De grands groupes industriels bien sûr mais aussi les start-up qui comptent, aussi bien côté capteurs qu’applications métiers,» précise Stéphane Allaire, Président d’Objenious. «Nous sommes de ce fait un interlocuteur incontournable, nous appuyant sur un réseau national LoRa et une plateforme IoT prête à accueillir dès maintenant nos clients.»

Objenious proposera dans quelques semaines un catalogue d’offres B2B et B2B2C pour de premiers usages identifiés, aussi différents que la gestion de tournée, la télé-relève, la maintenance prédictive ou encore la géolocalisation.

Plusieurs clients font déjà confiance à Objenious pour les accompagner dans ce monde d’opportunités qu’est l’Internet des Objets.

La start-up française Wistiki proposera bientôt une nouvelle gamme d’objets connectés en LoRa, permettant de géolocaliser tous les objets du quotidien (clés, smartphones, portefeuilles, bagages) mais également les animaux domestiques (colliers connectés).

Ecotextile, spécialiste de la collecte de textiles usagés, va optimiser les tournées de ramassage de ses points d’apport volontaire grâce à Objenious, avec notamment un premier déploiement sur la ville d’Issy-les-Moulineaux, couverte en LoRa par Bouygues Telecom.

Sous l’impulsion de la Chambre d’Agriculture et du Conseil Départemental, l’Eure-et-Loir va être entièrement couvert en LoRa. Agriculteurs, collectivités et entreprises auront ainsi la possibilité de connecter un grand nombre de capteurs pour des usages liés à l’agriculture (données météorologiques, contrôle de niveaux de cuves) mais aussi à la Smart City.

Enfin, JCDecaux, à l’occasion de la COP21, a pu tester la géolocalisation d’une flotte de e-VLS : sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, le public pouvait essayer ses Vélos en Libre-Service à assistance électrique avec batterie portative qui étaient équipés de capteurs de position connectés via LoRa, en partenariat avec la start-up Connected Cycle.

Service Presse Bouygues Telecom

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.