C’est un dossier qui agite les médias depuis plusieurs jours, Bouygues Telecom négocie un accord sur le temps de travail, sans remettre en cause les 35H pour autant.

Pour la direction il ne s’agit pas de remettre en cause les 35h, mais de faire évoluer le temps de travail actuellement de 39H par semaine vers 35H ou 37H avec une diminution, voir suppression des RTT selon les catégories pour les nouveaux salariés et sur la base du volontariat pour les salariés actuels, contre une augmentation de salaire.

C’est ce que les négociations en cours depuis plusieurs mois avec les syndicats ont permis d’aboutir, il reste cependant à présenter aux représentations syndicales l’accord final et le faire signer l’accord, cela devrait être fait sur le mois de septembre.

Le syndicat FO semble être le plus en phase avec ce compromis pour le signer, ce qui suffira pour le valider, même si les deux autres syndicats s’abstiennent ou s’y opposent.

Rester au régime actuel ou réduire ses RTT pour les actuels salariés :

  • Plusieurs options se présentent devant les téléconseillers travaillant 39 heures par semaine, et qui bénéficient de 23 jours de RTT : Rester au régime actuel, ou passer à 37 heures assorties de 12 RTT ou opter pour 35 heures sans jours de RTT. Cette dernière option est assortie d’une augmentation de salaire de 2%.
  • Les autres « employés techniciens et agents de maîtrise » (Etam) n’auront qu’une possibilité en dehors du statu quo ante : celle de passer de 39 heures (avec 23 jours de RTT) à 37 heures (avec 11 RTT, soit 12 de moins), contre 2 % d’augmentation.
  • Pour les cadres au forfait jour, la direction propose une augmentation de leur rémunération de 1,5% s’ils abandonnent 2 jours de RTT sur 14. Quant aux directeurs et leurs adjoints, ils passeront de 8 jours de RTT à 5 et verront leur rémunération mensuelle augmenter de 3%.

Pour les nouveaux salariés embauchés à partir du 1er octobre (si ratification de l’accord) :

  • Les Téléconseillers seront au 35H sans jours de RTT.
  • Les autres « employés techniciens et agents de maîtrise » seront à 37H et 12 jours de RTT
  • Les cadres au forfait jour auront 12 jours de RTT et les Directeurs et leurs adjoints auront 5 jours de repos.

C’est ce que les différentes négociations semblent prévoir en l’état, en cas de signature, qui pourrait être effective courant septembre et applicable au 1er octobre.

La position des syndicats ne sont pas sur les mêmes lignes :

  • Le syndicat FO syndicat semble favorable à ce compromis pour y apposer sa signature.
  • La CFTC, ne s’oppose pas au projet de la direction, reste plutôt vigilant.
  • La CFDT dénonce quand à lui des salariés à plusieurs vitesses avec un temps de travail différent pouvant creuser des injustices ou complications et craint une surcharge de travail supplémentaire ou pressions notamment.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.