Revenu des opérateurs au troisième trimestre 2014 par l'ARCEP

 

Au troisième trimestre 2014, sur le marché de détail, les services mobiles hors taxes et hors ventes de téléphones ont pesé 3,52 milliards d'euros HT, en baisse de 6,1% sur un an 10,6% sur un an (après une baisse de 14% entre fin 2012 et fin 2013 et de 10,6% entre juin 2013 et juin 2014) contre 3,70 milliards HT pour les services fixes (-0,1%). Le croisement des deux courbes s'est opéré fin 2013 et s'est amplifié depuis. Le revenu des services mobiles est en recul depuis le deuxième trimestre 2011. Le pli est pris…
 
La baisse totale est de 2%. Globalement, c’est moins pire, mais ce n’est pas encore le retour à la croissance. L’innovation commerciale et technologique avec le lancement de la 4G, du très haut débit combiné au développement de M2M permet de voir la baisse des revenus s’endiguer. 
 
Comme pour Bouygues Telecom, la situation pour certains est quand même plus difficile que pour d’autres. Au rythme actuel (résultats à fin juin), Bouygues pourrait avoir perdu 24 à 25% de son chiffre d’affaire entre fin 2011 et fin 2014, contre une perte de de 19,4% pour SFR de 14,8% pour Orange et un gain de 90% pour Free et de 3% pour Numericable. 

 

Source : ARCEP

 

 
 
 

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.