Les parts de marché dans le haut et très haut débit des opérateurs

 
Orange va tranquillement passer sous la barre des 40% avant la fin de l’année. Les bons chiffres sur le très haut débit ne compensent pas assez la stagnation sur l’Adsl. Orange se place sur le Ftth, mais rien n'est acquis. 
 
Le total SFR + Numericable est à 24,5% du marché. Dans l’attente du démarrage de la fusion au dernier trimestre, l’encéphalogramme est plat et à la baisse pour SFR, sauf sur le très haut débit. La fusion va permettre au nouvel ensemble de passer à la deuxième place avec 500 000 clients d’avance sur Free
 
Free repart sur ses recrutements, en partie avec ses offres promotionnelles. 
Selon le compte twitter friliad, qui cite la communauté Alice, Alice serait à 70 000 clients à fin juin, après avoir été à 120 000 clients à fin décembre 2013. Free ne donne plus de chiffres depuis 12 mois. Rien non plus sur le Ftth. A l’issue de la fusion SFR/Numericable, Free va perdre sa deuxième place du PIF et accuser un retard de 2%. 
 
Bouygues Telecom poursuit sa lente remontée, mais il va lui falloir vraiment un rythme soutenu pendant de nombreux trimestres pour s’approcher des 10% du marché. En un an, Bouygues a comblé l’écart avec Free pour 153 000 clients, c’est 0,6% du nombre total de clients à fin septembre 2014. 
 
La Poste Mobile compte 50 000 clients avec à son offre 4P et sa box SFR.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.