Chaque trimestre l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) impose aux opérateurs de plus de 100.000 abonnés de rendre public sur leur site internet. Ces mesures sont accompagnées d’un descriptif synthétique des indicateurs, d’un document décrivant le système de mesures mis en œuvre par l’opérateur et d’un compte rendu de certification établi par une entité indépendante concernant l’objectivité, la sincérité des mesures et leur conformité aux modalités prévues par la décision de l’Autorité.

iqctr

Indicateurs Bouygues Telecom (3e trimestre 2013)

 

Le taux de panne est lui aussi en forte augmentation, 17,60 % contre 13,30 % le trimestre précédent, de panne signalée par ligne d’accès dans les 30 jours après la mise en service, et 2,40% de panne (contre 2,05%) au-delà de 30 jours après la mise en service.
 
Néanmoins, Bouygues Telecom améliore son délai de réparation d’anomalie, passant d’une moyenne de  26 jours à 16 jours pour résoudre 95% des défaillances.  
 
Si dans l’ensemble on notera que le service se dégrade sensiblement, le sujet le plus précomptant pour Bouygues Telecom semble être le délai de mise à disposition des services qui s’envole le  quatrième trimestre 2013. Il faut espérer que les prochaines mesures qui seront communiqué à la fin du premier semestre 2014 seront plus favorables.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.