Les opérateurs alternatifs débarquent sur la fibre de CityFast. L’opérateur dédié au déploiement de la fibre vient d’annoncer dans un communiqué l’ouverture de ses infrastructures en zones très denses, dans un modèle similaire aux RIP en zones rurales.

L’opérateur neutre de service d’accès dédié à la zone très dense « CityFast » a été créé par Axione, opérateur d’infrastructures et filiale de Bouygues Construction et Mirova, société de gestion dédiée à l’investissement responsable dans le cadre du rachat des infrastructures fibre de  Bouygues Telecom en décembre 2018.

CityFast a donc annoncé récemment que les entreprises et particuliers raccordés à son réseau fibre en zones très denses pourront progressivement avoir accès aux offres des 150 opérateurs partenaires d’Axione. Ainsi, pour les particuliers le choix sera très large avec un accès aux opérateurs alternatifs, et pour les entreprises CityFast va proposer un modèle disruptif et innovant, alliant la qualité de service de la fibre dédiée à la souplesse et la maîtrise des coûts d’un réseau fibre mutualisé.

Cette ouverture aux opérateurs alternatifs va donc stimuler l’innovation sur le marché des télécoms avec des fournisseurs de contenus et de services numériques qui pourront repositionner leurs offres de service pour se démarquer et rivaliser face à la concurrence.

Aujourd’hui, CityFast couvre 92 des 106 communes situées en zone très dense, soit 3,4 millions de prises. En 2020, l’ouverture aux opérateurs partenaires couvrira 60 communes, soit un total de plus de 2 millions de prises. Le 7ème arrondissement de Paris sera la première concernée dès janvier 2020, suivie entre autres de Marseille et de Lyon. En 2021, le réseau sera ouvert sur les 32 communes restantes.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.