Fibre : le guichet France THD réouvert dans 25 départements. Comme le rapporte les Echos, l’enveloppe budgétaire attribuée pour déployer la fibre en France n’a pas été consommée totalement. Les économies réalisées vont permettre de financer plus de lignes que prévu.

Dans les zones rurales, le déploiement de la fibre optique n’est pas rentable pour les opérateurs télécoms privés (notamment les zones rurales). Ce sont donc les collectivités territoriales qui déploient leur propre réseau très haut débit via une DSP (Délégation de Service Public). Les opérateurs nationaux (Bouygues Telecom, Orange, SFR ou Free) ou des opérateurs locaux peuvent ensuite, contre location des lignes, commercialiser leurs offres sur ces réseaux.

Pour ces zones, le Gouvernement avait attribué, via le plan France Très Haut débit, un budget de 3,3 milliards d’euros pour équiper 34 millions de Français en fibre, dont 30 millions avant la fin 2022. À fin juin 2019, selon le dernier rapport de l’ARCEP, on comptabilisait 15,58 millions de lignes éligibles aux offres FttH (Fiber to the Home).

Avec un rythme de déploiement très soutenu, les délais devraient être respectés. De plus, l’industrialisation massive, la réutilisation des fourreaux cuivre d’Orange et le déploiement de la fibre en aérien ont permis de réaliser de belles économies budgétaires. Selon les Echos, 140 millions d’euros ont à ce jour été économisés et permettront de rouvrir le guichet France THD pour les 25 départements qui n’étaient pas concernés par la généralisation de la fibre jusqu’au domicile.

Cependant, les associations d’élus estiment que ce montant n’est pas suffisant. Julien Denormandie reconnait la situation et estime qu’il faudrait “entre 400 et 500 millions d’euros de subventions” supplémentaires pour finir le déploiement de la fibre en France. Pour le moment, il n’est pas prévu de subventionner le plan France THD à de tels montants mais le gouvernement promet que “chaque euro économisé sur l’enveloppe d’origine ne sera pas reversé au budget général, mais automatiquement réinvesti dans le chantier du Très haut débit“.

Pour finir, dans le cadre européen de la “société du Gigabit”, le gouvernement promet qu’en 2025, tous les français auront accès à une connexion de 1 Gbps. Cependant, tous n’auront pas la fibre puisque d’autres solutions seront utilisées dans certaines zones comme par exemple la 5G ou encore le THD Radio.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.