Bouygues Telecom accuse Free de pratiques commerciales trompeuses. Selon les informations de l’Expansion, l’opérateur de Martin Bouygues réclame à Free la somme de 170 millions d’euros.

Bouygues Telecom aurait donc accusé le 31 mai dernier Free de « pratiques commerciales trompeuses » devant le tribunal de commerce de Paris.

Il reproche à l’opérateur de Xavier Niel de ne pas avoir détaillé dans sa nouvelle offre Freebox Delta, le coût du décodeur, proposé à la location à 10€/mois pendant 4 ans (ou 480€ comptant). Bouygues Telecom a donc évalué à 170 millions d’euros le préjudice.

Cette accusation est une sorte de revanche pour l’opérateur puisqu’en 2015, c’est Free qui l’avait accusé de « pratiques de concurrence déloyale » sur une communication faite autour de la Bbox ADSL proposée à 19,99€/mois et lui réclamait 275 millions d’euros de préjudice. En effet, ce dernier n’avait pas inclut le coût de location de la box (3€/mois) ainsi que pour certains abonnés, le coût de dégroupage ADSL (8€/mois). Aujourd’hui, l’affaire n’est toujours pas réglée.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.

Attention, ce contenu a été publié il y a 1 an. Il peut être obsolète.