Retour à trois opérateurs : Martin Bouygues n’y croit plus. Le PDG du groupe Bouygues qui se disait ouvert à une consolidation du marché des télécoms il y a un an pense aujourd’hui ce scénario impossible.

Le PDG du groupe Bouygues s’est exprimé lors de la présentation des résultats financiers du premier semestre 2019 à l’agence de presse Reuters sur le sujet de la consolidation du marché des télécoms, c’est-à-dire sur un retour à trois opérateurs.

Fin août 2018, Martin Bouygues se disait “ouvert aux opportunités de consolidation du marché français des télécoms” pour sa filiale Bouygues Telecom. Une tentative de rachat par Orange avait notamment eu lieu, sans succès.

Aujourd’hui, le PDG pense qu’un retour à trois opérateurs est devenu impossible. “C’est un choix politique qui a été fait, il faut l’assumer. Il s’est fait avec 10 milliards d’euros de pertes, des dizaines de milliers de pertes d’emplois, des investissements considérables” a ajouté ce dernier.

En effet, la guerre des prix que se sont livrés les quatre principaux opérateurs a fortement fragilisé les performances financières du marché. Aujourd’hui la situation s’est améliorée et une consolidation du marché ne serait donc plus justifiée.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.