Bouygues Telecom accuse Orange d’abus de position sur la fibre. Il demande à l’ARCEP un renforcement rapide de sa régulation du marché de la fibre et d’imposer à Orange des obligations asymétriques en matière de non-discrimination.

En effet, Bouygues Telecom estime qu’Orange abuse de sa position dominante sur le marché de la fibre (70% du marché de la fibre et 80% des lignes FTTH). Même si l’ARCEP avait décidé de mettre en place une série d’obligations afin de réguler à minima Orange, il trouve que l’ARCEP régule de façon trop clémente l’opérateur historique.

Bouygues Telecom dénonce donc certaines pratiques de l’opérateur comme le fait qu’il ne garantisse pas l’accès aux points de mutualisation en zones très denses ou encore les prix qu’il pratique pour sa fibre en immeubles. 

Il demande donc à l’ARCEP  la mise en place d’obligation asymétriques afin de mieux répartir les parts du marché de la fibre entre les opérateurs.

Nous vous invitons à retrouver en détail les accusations portées par Bouygues Telecom sur le site d’actualité de référence consacré à l’opérateur Orange : Livebox-Mag

 

 

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.