J’alerte l’ARCEP : Bouygues Telecom affiche le plus faible taux de signalements. Le gendarme des télécom a présenté le bilan annuel de sa plateforme permettant à chaque utilisateur de faire part des dysfonctionnements rencontrés dans ses relations avec les opérateurs.

Lancée en octobre 2017, la plateforme “J’alerte l’ARCEP” permet aux particuliers, entreprises et collectivités d’alerter le régulateur des dysfonctionnements rencontrés dans leurs relations avec les opérateurs fixes, mobiles, internet et postaux.

En 2020, le gendarme des télécoms indique avoir reçu plus de 33 000 alertes dont 27 000 directement sur la plateforme (les autres signalements viennent de mails, courriers, appels téléphoniques). Sur un an, on observe ainsi une augmentation de +37% des alertes provenant en grande partie de l’internet fixe. Cette hausse est probablement en partie attribuable à la crise sanitaire et à la généralisation du télétravail. 

Bouygues Telecom se distingue donc très nettement du classement en étant l’opérateur avec le plus faible taux d’alerte.

Benoît Torloting, Directeur général délégué de Bouygues Telecom a déclaré : “Les résultats dévoilés hier par l’Arcep sont un indicateur supplémentaire que notre politique de qualité fonctionne et porte ses fruits, à la fois auprès de nos clients grand public mais aussi dans les entreprises et collectivités qui nous font confiance. Cela nous conforte dans l’idée que Bouygues Telecom est désormais perçu comme l’opérateur de la qualité de service, aussi bien sur le Mobile que sur le Fixe”.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.