Bouygues Telecom se mobilise contre le décrochage scolaire avec Break Poverty Foundation. Pendant le premier confinement, près de 970 000 jeunes ont été « perdus de vue » par l’Education Nationale. Il est aujourd’hui urgent d’offrir les mêmes chances de réussite à chacun des jeunes, quel que soit leur milieu social et leur lieu de vie.

En effet, la crise sanitaire que nous vivons depuis maintenant près d’un an a mis en lumière une réalité mal connue, celle de ces 500 000 élèves qui ne disposent pas d’un ordinateur à la maison et qui, souvent, n’ont pas non plus un accès continu à Internet. Dans ces conditions, et dès lors que la continuité pédagogique n’est plus assurée, le risque de décrochage scolaire est très important.

Depuis novembre 2020, Bouygues Telecom est donc mobilisé aux côtés de Break Poverty Foundation pour lutter contre l’exclusion numérique et le décrochage scolaire des jeunes les plus défavorisés dans le cadre d’un programme baptisé « Réussite connectée ».

Partout en France, Break Poverty Foundation identifie ces jeunes à risque grâce à des partenaires associatifs locaux, puis les équipe d’un ordinateur portable. En partenariat avec l’AFEV, un mentor est ensuite identifié et formé pour permettre à ces jeunes de reprendre le fil de leur scolarité et faciliter leur insertion professionnelle.

Bouygues Telecom complète ce dispositif en fournissant les connexions internet à tarif solidaire. Pour répondre aux besoins de simplicité, d’instantanéité et de pérennité partout en France, l’opérateur a fait le choix de fournir des routeurs et Hub 4G. En quelques mois, le programme « Réussite connectée » est venu en aide à plus de 4 000 jeunes et, au total, 10 000 seront accompagnés en 2021 et 2022.

Anthony Colombani, Directeur Corporate de Bouygues Telecom et Président de la Fondation d’entreprise a rappelé : « L’Education Nationale estime à 970 000 le nombre d’élèves ayant été perdus de vue pendant le premier confinement. La plupart d’entre eux sont issus de milieux défavorisés. Cette exclusion de fait est un des effets de la fracture numérique contre laquelle nous souhaitons lutter. C’est notre rôle d’opérateur citoyen et engagé. Ensemble, avec Break Poverty Foundation, nous voulons contribuer à l’amélioration concrète de la vie de 10 000 jeunes, avec l’espoir d’influer réellement sur leur avenir ».

Valérie Daher, Directrice Générale de Break Poverty Foundation a ajouté : « Près d’une famille défavorisée sur 4 ne dispose pas du matériel informatique et de la connexion internet nécessaires pour répondre aux besoins éducatifs de leurs enfants. Il est urgent de lutter contre cette fracture numérique qui conduit des milliers d’enfants au décrochage scolaire » souligne . « Grâce au soutien de Bouygues Telecom, nous reconnectons des milliers d’enfants avec l’école, et avec l’espoir d’un avenir meilleur ».

Pour rappel, Bouygues Telecom est engagé de longue date dans la lutte contre l’exclusion numérique. Depuis le début de la crise sanitaire, l’opérateur s’est engagé aux côtés du Samusocial de Paris en fournissant gratuitement des 4G Box. En décembre 2020, Bouygues Telecom a également lancé l’opération « Le don de giga » en partenariat avec la Croix-Rouge Française.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.