Bouygues Telecom attaqué par Free sur les mobiles subventionnés. Dès son lancement en 2012, l’opérateur de Xavier Niel avait attaqué la concurrence en Justice estimant que les forfaits mobile proposant un smartphone subventionné sont en réalité des crédits à la consommation cachés.

Selon les informations de l’Express, Free a donc décidé d’attaquer Bouygues Telecom au tribunal de commerce de Paris. L’opérateur explique que, selon lui, proposer un mobile à un tarif subventionné en y associant un forfait avec engagement est « un crédit à la consommation et une pratique trompeuse« . Le montant pour préjudice évoqué par le journal est de 612 millions d’euros.

Ce n’est pas la première fois que Free porte plainte pour ce motif. En 2012, il avait attaqué SFR pour concurrence déloyale et remporté le procès en 2018. En 2018 également, Free avait attaqué Orange pour le même sujet des mobiles subventionnés. Le procès contre l’opérateur historique est toujours en cours.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.